Un congé parental rémunéré, grâce à Novartis, pour les pères tunisiens ?

Novartis introduit une nouvelle directive en matière de congé parental rémunéré à l’échelle mondiale. Depuis janvier 2021, tous les employés de Novartis dans le monde, femme ou homme, peuvent bénéficier d’une période minimale de 14 semaines de congé parental payé à la suite de la naissance d’un enfant, et ce sans considération du cadre législatif en place.

Novartis veut créer une société où l’égalité est la norme

En offrant le même congé parental aux deux parents, Novartis marque une nouvelle étape dans sa politique de promotion d’une plus grande équité.

Mourad Benhammacht, Directeur des Ressources Humaines Maghreb, a déclaré : « L’arrivée d’un enfant est un moment inoubliable pour tous les parents. Nous souhaitons fêter cet heureux évènement avec nos collaborateurs et leur permettre de vivre avec autant d’intensité que possible ces premiers moments avec leur enfant. En accordant plus de choix et de flexibilité aux deux parents, nous voulons créer une société où l’égalité est la norme».

Un leader en matière d’égalité femmes/hommes en Tunisie

Novartis fait figure, en Tunisie et dans le monde, de leader en matière d’égalité femmes/hommes, reconnaissant à quel point il est important que les parents puissent consacrer du temps à leurs nouveau-nés et à leur famille.

L’entreprise réinvente la médecine pour améliorer et prolonger la vie des gens. Pour cela, elle utilise l’innovation scientifique et les technologies digitales pour créer des traitements innovants dans les domaines où les besoins médicaux sont importants.

Les produits de Novartis traitent presque 800 millions de personnes dans le monde. L’entreprise pharmaceutique emploie 109 000 personnes de plus de 145 nationalités dans le monde entier.

 

 

Abonnez-vous aujourd'hui

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

ANALYSE EXPERTISE DES TENDANCES ÉMERGENTES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Exclusif

Articles récents

A lire également