Melting teste le smartphone OPPO Reno 7

Nous avons eu l’occasion de tester le dernier smartphone de OPPO, le Reno 7. Ce téléphone Android de milieu de gamme propose des fonctionnalités intéressantes qui rendent l’appareil assez polyvalent. Après une prise en main de quelques jours, nous avons pu avoir une petite idée sur ses points forts et ses points faibles. Proposé au prix de 1500 dinars en Tunisie, le OPPO Reno 7 en vaut-il la peine ? Réponse dans ce test.

Design et prise en main

Avec des mensurations de 159,9 x 73,2 x 7,5 mm, pour un poids de 175 grammes sur la balance, le Reno 7 est assez léger et facile à prendre en main.

Le design, à la fois sobre et élégant, attire irrémédiablement l’attention. La version que nous avons testée est la noire avec un dos mat. La position des touches d’alimentation (sur la tranche droite) et du volume (à gauche) est assez intuitive. Le smartphone est plutôt agréable au toucher, notamment à l’arrière, qui a l’avantage de ne pas laisser de traces de doigts (hormis sur le bloc photo). Ce dernier, combiné à l’aspect mat du dos est très réussi et confère à l’ensemble une sensation de robustesse générale que l’on retrouve habituellement sur les appareils très haut de gamme.

On regrettera cependant, le design cheap des boutons et le rebord qui sont en plastique.

On remarquera également qu’il existe une autre version existe, en couleur orange avec une texture en faux cuir réalisée à partir de fibre de verre. Le smartphone est livré avec un chargeur usb-C et une coque de protection.

Certifié IPX4, l’Oppo Reno 7 est résistant aux éclaboussures d’eau (et non à l’immersion), à la poussière et supporte les températures élevées et l’humidité. Un bon point pour cette gamme d’appareils.

Processeur et moteur graphique

Bâtis autour du processeur Snapdragon 680 Octa core 2,4 Ghz (gravé en 6 nm) et ses 8 Go de Ram (extensibles jusqu’à 13 Go virtuellement), il fait tourner sans aucun problème la plupart des jeux légers, permet de surfer sur le web, de voir ses films et séries sans aucun ralentissement, de prendre des photos et vidéo,…Bref de gérer le multitâche sans aucun problème.

Bien qu’il possède pas mal d’atouts, le Reno 7 n’est pas vraiment taillé pour supporter les jeux les plus gourmands qui accusent souvent des chutes brutales de FPS et ce, malgré l’écran de 90 hrz qui ajoute de la fluidité aux parties de jeu. D’ailleurs, il suffit de constater les résultats des derniers réalisés par le laboratoire Antutu.

En termes de rendus CPU et GPU, il obtient le score de 119,024 et 118,071 points sur Antutu. Il se fait dépasser par le Samsung A53 (122.761).

Néanmoins, en mode multicœurs, le Reno 7 obtient se rattrape en obtenant le score de 2,148. Il fait mieux que le Samsung A53 5G et le Xiaomi Note 11 Pro 5G. Cependant, il se fait dépasser par le Realme 9 Pro Plus (2,326) et le Samsung S20 FE (2,827).

Doté d’une capacité de 256 GB, notre modèle est extensible via un emplacement Micro SD. Vous ne risquerez pas donc de tomber à court de stockage.

Ecran et interface utilisateur

Le Oppo Reno 7 est en outre équipé d’un écran Amoled de 6,4 pouces de diagonale avec un taux de rafraîchissement de 90 Hz et d’une résolution 2400 x 1080 pixels.  Bien calibré, l’écran offre un rendu de couleurs et des contrastes corrects, sans toutefois être parfaits.

La luminosité maximale en pleine soleil, manque parfois de détails, contrairement à d’autres modèles.

Tournant sous Android 12, le Reno 7 propose en revanche, l’une des meilleures interfaces utilisateurs du marché. En effet ColorOS 12.1 est paramétrables à l’infini : des onglets, en passant par la barre des tâches, l’appariel photo,…Oppo propose des dizaines de thèmes aussi variés qu’originaux. On peut aussi changer la disposition des onglets, leur défilement, les modules des wigets etc.

Même le scanner digital est personnalisable à travers toute une gamme d’animations. On ressent l’effort des développeurs sur ce point précis.

Modules photos

Place à présent au point fort de l’Oppo Reno 7, en l’occurrence le module photo. Constitué de trois capteurs : 64 Mpx +2 Mpx + 2 Mpx, il arbore un look retro qui plaira aux puristes. Bien que le module soit assez proéminent par rapport à la surface arrière, force est de constater qu’il attire le regard.

Equipé d’une fonction microscope, grâce à une microlentille intégrée, l’Oppo Reno 7 permet de prendre en photo ou de filmer de minuscules objets, donnant ainsi une autre dimension à la photographie. Bien que beaucoup considèrent cet ajout comme un simple gadget, certains pourraient l’exploiter intelligemment comme les médecins, les scientifiques ou autre métier ou les microscopes de poches peuvent être bien utiles dans certaines circonstances.

Hormis le flash, la caméra est en outre équipée d’un sertissage de lumière pour non seulement illuminer le microscope, mais qui sert également à prévenir pour les appels entrants, nouvelles notifications, etc. Une fonctionnalité pratique que l’on retrouve généralement sur les smartphones haut de gamme.

Les photos prises de jours sont très correctes, offrant une bonne colorimétrie et des contrastes de noirs pas trop élevés. Les blancs peuvent parfois saturer mais les photos restent assez naturelles.

Malheureusement, le mode nuit offre des clichés un peu trop bruités malgré les promesses du constructeur.

On regrettera aussi l’absence d’une caméra ultra grand angle, qui aurait pu rajouter un plus à ce smartphone.

Le capteur frontal de frontal de 32 Mpx fait parfaitement son travail. Alors que la plupart des concurrents offrent du 12 et 24 Mpx, le Oppo Reno 7 n’hésite pas à proposer presque le double en termes de résolution.

On obtient des portraits et des selfies vraiment réussis et lumineux, avec un mode de correction automatique des défauts du visage. Il ne faudra cependant pas trop en abuser, au risque d’obtenir un rendu un peu trop artificiel.

Autonomie et qualité du son

En termes d’autonomie, OPPO propose une batterie de 4500mAh pour son Reno 7. De quoi tenir deux bonnes journées en utilisation normale et une journée et demi, en utilisation intensive (jeux vidéo, musique, visionnage vidéo, réseaux sociaux, appels).

La smartphone est fourni avec un chargeur « Supercharge de 33W » avec un port type usb-C,  permettant de recharge complétement la batterie en une heure et 10 minutes. Peut mieux faire par rapport à la concurrence.

Le haut-parleur du Oppo Reno 7, assez basique, offre une qualité sonore très passable avec un manque de basses en plein volume.

D’un autre côté, les mélomanes apprécieront la disponibilité d’une prise jack sur le Reno, qui a tendance à disparaitre de plus en plus des modèles moyens et haut de gamme, au détriment des écouteurs Bluetooth.

Résumé

Avec le Reno 7, Oppo propose un smartphone milieu de gamme aux performances correctes dont l’originalité est de proposer pour la toute première fois, un microscope intégré, ouvrant le champ des possibles à de multiples utilisations (photos artistiques, recherche, etc.).   Sans être parfait,  le Reno 7 bénéficie d’un bon rapport qualité/prix pour cette gamme, en offrant pas mal de fonctionnalités que l’on retrouve généralement dans les modèles supérieurs.

Points forts

– La présence d’un microscope

–  Color OS 12.1

– Design amélioré, notamment le module Photo au look retro

– Ecran 90 Hrz

Points faibles

– Absence de caméra grand angle

– Le mode nuit trop pixellisé

– Qualité sonore.

Abonnez-vous aujourd'hui

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

ANALYSE EXPERTISE DES TENDANCES ÉMERGENTES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Exclusif

Articles récents

A lire également