Kaspersky participe à la première édition du GITEX AFRICA

400 000. C’est le nombre de nouvelles menaces détectées quotidiennement par les experts de Kaspersky à travers le monde. Plus de 500 millions d’attaques de phishing détectées en 2022, plus de deux fois plus qu’en 2021.

Des chiffres qui légitiment la volonté croissante des entreprises internationales d’investir dans la cybersécurité. La dernière étude IT Security Economics de Kaspersky indique qu’à l’échelle du monde, montre que la perte ou l’exposition d’informations relatives à l’entreprise et aux clients des suites d’une fuite des données est un casse-tête majeur pour les entreprises : que ce soit dans les PME ou dans les grandes entreprises, 55 % des personnes interrogées ont désigné ce problème comme le problème de sécurité informatique le plus complexe à résoudre. Parmi les autres préoccupations les plus courantes, on trouve le coût de la sécurisation d’environnements technologiques de plus en plus complexes, et les problèmes liés à l’adoption d’une infrastructure cloud.

Kaspersky, entreprise internationale de cybersécurité depuis plus de 15 ans

Kaspersky est une entreprise internationale de cybersécurité, fondée en 1997 par Eugène Kaspersky et présente à travers le monde, avec plus de 30 bureaux, et 200 pays couverts. Forte d’un écosystème de partenaires présent en Afrique depuis plus de 15 ans, et avec une équipe locale dédiée à la promotion de la cybersécurité sur place, à la sensibilisation aux bonnes pratiques et à l’accompagnement des entreprises, partenaires et organisations sur le territoire africain, l’entreprise est aujourd’hui fière de pouvoir être considérée comme l’un des acteurs majeurs pour la cybersécurité en Afrique, et à travers le monde.

Spécialisée dans les solutions et services de sécurité à la fois destinés au grand public et aux organisations, allant de la PME à la très grande entreprise en passant par les systèmes industriels, organismes d’importance vitale ou encore organisations gouvernementales, Kaspersky dispose aujourd’hui de plus de 400 millions de clients uniques, et 240 000 organisations clientes à travers le monde. Une couverture qui lui permet aujourd’hui d’étoffer ses capacités de réactivité face à la menace et de proposer des services de threat intelligence plus précis que jamais, notamment depuis la création de son équipe, aujourd’hui de renommée internationale « la Global Research and Analysis Team » aujourd’hui capable de fournir des rapports de haute qualité et précisions sur l’écosystème de la menace, l’évolution des groupes d’attaquants, leurs cibles, pratiques et techniques.

Les équipes de Kaspersky présentes au GITEX Africa

« Depuis plus de 20 ans, nous travaillons à la protection des entreprises et utilisateurs africains – et œuvrons pour la sécurité des technologies du continent, et de son économie en croissance constante. Il est important que nous partagions notre expertise, et échangions des connaissances nécessaires à la protection contre les cybermenaces, qui ne cessent de grandir, tant en volume qu’en sophistication. Aujourd’hui, nous sommes fiers de faire partie de la première édition du GITEX Africa, le plus grand évènement technologique africain – participation qui nous semblait essentielle pour contribuer à la construction d’un avenir numérique plus sûr, tous ensemble » a indiqué Eugène Kaspersky, PDG et fondateur de Kaspersky.

Sur le GITEX Afrique, les équipes de Kaspersky seront présentes sur le stand C7-60, sur le hall 7, dédié à la cybersécurité. A cette occasion, les équipes présentes pourront organiser des démonstrations des toutes dernières solutions de Kaspersky, particulièrement innovantes : La plateforme Kaspersky Industrial Cybersecurity, Kaspersky machine learning pour la détection d’anomalies, ses solutions et services de threat intelligence, les solutions Endpoint Detection and Response et Managed Detection and Response pour les entreprises. Ils présenteront également les toutes dernières solutions à destination du grand public et notamment le nouveau portfolio, lancé au Maroc et en Tunisie en tout début d’année 2023 et dont les versions « en ligne » devraient être lancées dans le courant de l’été.

La réalité choquante des cybermenaces en Afrique

A 10h30, le premier jour du salon, Amin Hasbini, Directeur du Centre de Recherches de Kaspersky pour la région META, donnera une conférence plénière, sur la scène Spark, autour de l’écosystème de la menace cyber en Afrique. La conférence s’intitulera « Du cryptojacking aux attaques sponsorisées par des Etats : la réalité choquante des cybermenaces en Afrique ». L’Afrique se digitalise très rapidement avec de nombreuses économies traversant des transformations technologiques significatives. Cependant, cette rapide digitalisation n’a pas été suivie de manière équivalente d’une préparation à la lutte contre les cybermenaces. Les cybercriminels exploitent des vulnérabilités et les attaquants sophistiqués, sponsorisés par des Etats, s’en prennent aux organisations africaines à une fréquence inquiétante.

Pascal Naudin, directeur commercial B2B pour Kaspersky au Maroc, Tunisie et Afrique de l’Ouest et Centrale ajoute « Je suis fier du travail que l’on mène sur la région depuis plus de 15 ans, aujourd’hui nous avons des partenaires de confiance, un marché plein d’opportunités et nous disposons d’une solide réputation grâce à notre proximité mais également à nos solutions éprouvées et innovantes. L’Afrique est très dynamique et les entreprises et organisations s’intéressent beaucoup à la cybersécurité. En témoigne notre premier SOC, lancé en Afrique de l’Ouest, ou encore de beaux projets, autour du service que nous allons justement annoncer lors du GITEX. J’ai hâte d’aller à la rencontre de tous les acteurs de la technologie et de l’innovation venus de toute l’Afrique lors de ce salon qui s’annonce déjà très prometteur ! ».

 

Les articles récents

- Advertisement -

Les plus lus

A lire également

- Advertisement -