Les développeurs tunisiens en France toujours plus sollicités

Le secteur du développement web en France est en plein essor depuis plusieurs années maintenant. En effet, les offres d’emploi dans ce domaine ne font que se multiplier au fil du temps, ce qui est normal au vu de la numérisation d’un très grand nombre de secteurs d’activité. Pour recruter des développeurs web, la France se tourne beaucoup vers la Tunisie. Le pays regorge en effet, de développeurs web très compétents, dont les qualités ne laissent pas indifférents les boites de développement françaises.

Spécialisés dans des domaines différents et ayant la parfaite maîtrise de l’outil informatique, les développeurs web tunisiens se heurtent toutefois à des problèmes de rémunération. Découvrez plus en détail leur situation ici.

Les difficultés rencontrées par les développeurs web tunisiens qui travaillent en France

Les développeurs web tunisiens voient souvent leurs revenus plafonnés au niveau d’un certain seuil. Cela même, quand les services qu’ils fournissent sont bien plus à la hauteur de ce qu’ils perçoivent en termes de revenus financiers. C’est principalement en raison de l’origine géographique de ces jeunes que les revenus qui leur sont attribués sont en dessous de la valeur du marché. En effet, les tunisiens constituent une main-d’œuvre bon marché pour les recruteurs, mais surtout très qualifiée !

Outre leurs compétences indéniables, ils permettent aux clients ou aux recruteurs de disposer de services de développement web de qualité et à moindre coût. Bien entendu, les développeurs tunisiens travaillant en France ou en partance pour ce pays ne sont guère satisfaits d’une telle situation.

Ces développeurs pourraient opter pour le statut d’auto-entrepreneur afin de transcender les difficultés et le sous-paiement d’un contrat de travail en CDI. Cela dit, un tel statut ne leur permet pas d’obtenir un renouvellement de titre de séjour. Une situation bien compliquée pour eux donc.

Le portage salarial, une solution efficace pour développeurs tunisiens en France ?

Entre le contrat CDI et le statut d’auto-entrepreneur, il existe un autre statut, bien moins connu, mais qui pourrait pourtant apporter des solutions à ces développeurs web venus de Tunisie. Cette solution a un nom, et c’est celui du portage salarial.

Le portage salarial, qu’est-ce que c’est ?

Le portage salarial est une sorte de statut hybride qui offre à son bénéficiaire une certaine autonomie et une flexibilité dans son travail. En effet, le statut de portage salarial pourrait être décrit comme étant à mi-chemin entre le travail indépendant et le travail en salarié. Cela signifie que les avantages et la protection du travailleur salarié sont garantis, tout en permettant l’autonomie du travailleur indépendant.

Le principe du portage salarial repose sur une relation tripartite. D’abord, le consultant indépendant, c’est-à-dire la personne qui bénéficie du statut de salarié porté. Ensuite, l’entreprise cliente, qui bénéficie donc des services fournis par le salarié porté. Enfin, une entreprise de portage, qui sert d’intermédiaire entre les deux. L’entreprise de portage est liée aux deux parties par des contrats ; elle facture les missions à l’entreprise cliente, et libère le consultant indépendant des tâches administratives à élaborer.

Le portage salarial définitivement encadré en 2017 en France

Le portage salarial a été définitivement adopté en France au cours de l’année 2017. Ce statut avait pour objectif de répondre aux nouveaux besoins du marché du travail, et en profitant de la numérisation des emplois, qui a permis le travail à distance. Il faut avouer que la mise en place de ce statut s’est avérée une réussite. Les demandes de statut de salarié portage ont été très nombreuses, si bien que le marché du portage salarial ne pèse aujourd’hui pas moins d’un milliard d’euros.

Le portage salarial est-il possible pour les étrangers ?

Pour les développeurs tunisiens, la question se pose de savoir s’il est possible de bénéficier de ce statut en tant qu’étranger. En France, il est désormais possible d’effectuer une demande pour bénéficier du statut de salarié porté en tant qu’étranger. Il faut pour cela répondre aux conditions exigées à cet effet, et respecter la législation en vigueur. Comme le secteur de l’informatique est très demandé, un étranger exerçant dans ce domaine à toutes ses chances de voir sa demande acceptée.

En étant admis au statut de salarié porté, vous ouvrez le droit à l’ouverture d’un compte bancaire en France, par le biais duquel vous recevrez l’ensemble de vos paiements. Vous bénéficiez également de certains droits à l’image de l’assurance chômage. Bien entendu, vous devrez payer les cotisations exigées par la législation en vigueur.

Enfin, il ne faut pas oublier de signer un contrat de travail avec une société de portage (il en existe quelques centaines, mais les plus réputées étant Portageo, Ventoris, ITG ou 2iPortage..). Ceci est une obligation pour tout salarié porté. C’est par la société de partage que se fera la perception de vos honoraires et la facturation de vos missions à l’entreprise cliente.

Comment le portage salarial peut-il aider les développeurs tunisiens ?

Le statut de salarié porté va permettre aux développeurs web tunisiens de transcender les deux obstacles auxquels ils ont l’habitude de se confronter. Il s’agit en l’occurrence du plafonnement des revenus d’une part, et du renouvellement du titre de séjour d’autre part. En bénéficiant du statut de portage salarial, le développeur web tunisien pourra demander un renouvellement de titre de séjour lorsque ce dernier aura expiré. Il convient de noter que, puisque ce dernier travaille dans le secteur informatique, qui est très prisé en France, il ouvre droit à une autorisation provisoire de travail (ATP) qui peut être délivrée par la société de portage. Il est donc possible de prolonger sa présence en France même en l’absence d’un titre de séjour renouvelé.
Outre l’obstacle du titre de séjour, le développeur web tunisien ne s’expose plus aux soucis de sous-paiement en bénéficiant du statut de salarié porté. C’est la raison pour laquelle de plus en plus de développeurs web tunisiens se tournent vers le portage salarial. Ils peuvent ainsi avoir la gestion complète de leurs différentes missions, les facturer à leurs clients pour une rémunération bien plus correcte et équitable.

Le tout, en se libérant des contraintes administratives prises en charge par la société de portage.

 

Abonnez-vous aujourd'hui

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

ANALYSE EXPERTISE DES TENDANCES ÉMERGENTES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Exclusif

Articles récents

A lire également