Twitter n’autorise plus le partage de photos sans l’accord du propriétaire

Depuis la nomination de Parag Agrawal à la tête de Twitter, la société semble apporter de nouveaux changements à sa politique de confidentialité des données.

En effet, Twitter a mis à jour sa politique de sécurité des informations privées en interdisant le partage d’images ou de vidéos, sans le consentement de leurs propriétaires. . L’annonce a été effectuée sur le compte officiel Twitter Safety.

Freiner l’utilisation abusive des médias

« Le partage d’images est une partie importante de l’expérience des gens sur Twitter. Ils devraient avoir le choix de déterminer si une photo est ou non partagée publiquement. À cette fin, nous élargissons la portée de notre politique d’information privée. À partir d’aujourd’hui, nous n’autoriserons plus le partage d’images ou de vidéos de personnes sans leur consentement. La publication des informations privées des personnes est également interdite en vertu de la politique, tout comme menacer ou inciter les autres à le faire », lit-on dans le message.

Cette mise à jour de la politique « aidera à freiner l’utilisation abusive des médias pour harceler, intimider et révéler l’identité de particuliers. Cette décision aura un impact disproportionné sur les femmes, les militants, les dissidents et les membres des communautés minoritaires ».

Une évaluation avant la suppression des comptes publics

Twitter a précisé qu’il pouvait supprimer le contenu destiné au harcèlement, conformément à sa charte contre les comportements abusifs, qui interdit également le partage d’images nues non consenties.

La société a également déclaré qu’au moment de décider de supprimer ou non du contenu sur des personnalités publiques, elle évaluera si ces informations sont déjà disponibles dans d’autres médias publics, comme la télévision et les journaux.

Les articles récents

- Advertisement -

Les plus lus

A lire également

- Advertisement -