Microsoft dépense 100 milliards de dollars pour contrer le monopole de Google

Le PDG de Microsoft, Satya Nadella, a témoigné lors d’un procès antitrust mené par le ministère de la Justice des États-Unis. Le ministère a ouvert une enquête sur Google, affirmant que la société avait exploité sa position dominante sur le marché pour établir un monopole au sein du secteur de la recherche.

Microsoft avait investi 100 milliards de dollars dans Bing

Nadella a déclaré que Microsoft avait investi 100 milliards de dollars dans Bing, dans le but de contester la domination de Google sur le marché de la recherche et d’empêcher l’entreprise d’établir un monopole. Nadella a fait valoir que le contrôle de Google sur la recherche avait des conséquences négatives tant pour les consommateurs que pour les entreprises.

Il a en outre affirmé que Google exploite son pouvoir de marché pour supprimer la concurrence et entraver l’innovation. Il a également soutenu que les résultats de recherche de Google présentaient un biais en faveur de ses propres produits et services, conférant à l’entreprise un avantage injuste sur ses concurrents. Selon Nadella, ce parti pris nuit à une concurrence loyale sur le marché de la recherche.

Google coupable de violations des lois antitrust ?

L’impact du témoignage de Nadella sur l’affaire antitrust du ministère de la Justice contre Google reste incertain à ce stade. Cependant, il est plausible que ces déclarations pèsent contre Google afin qu’il soit reconnu coupable de violations des lois antitrust.

De plus, il est important de reconnaître que ce témoignage coïncide avec des rapports suggérant que Microsoft envisage un investissement important dans le moteur de recherche d’Apple. Un tel investissement serait considéré comme une escalade substantielle dans les efforts de Microsoft pour concurrencer Google.

Les articles récents

- Advertisement -

Les plus lus

A lire également

- Advertisement -