La société mère de Facebook, Meta, voit ses ventes chuter de 4%

Au troisième trimestre, Meta a été secoué par une baisse généralisée des dépenses publicitaires, affichant une perte de revenus de 4 % d’une année à l’autre. Des résultats en deçà des estimations de Wall Street.

Néanmoins, la société a déclaré, que son application phare Facebook comptait 1,984 milliard d’utilisateurs actifs quotidiens en moyenne au troisième trimestre, en hausse d’environ 16 millions par rapport au trimestre précédent.

Un chiffre d’affaires total de 27,71 milliards de dollars

Meta a déclaré un chiffre d’affaires total de 27,71 milliards de dollars et un bénéfice net de 4,4 milliards de dollars pour le troisième trimestre, en baisse de 52% d’une année sur l’autre et en deçà des projections de Wall Street.
Selon les données du cabinet Refinitiv, les analystes s’attendaient à un chiffre d’affaires de 27,38 milliards de dollars. Il en va de même pour Alphabet (société mère de Google et YouTube) et Snap qui ont toutes deux signalé des pertes de revenus au troisième trimestre, citant une détérioration des dépenses publicitaires au cours de la période.
Meta a également prédit une perte de revenus pour le quatrième trimestre, projetant des ventes de 30 milliards de dollars à 32,5 milliards de dollars, soit une baisse de 3,5% à 11% par rapport à l’année précédente.

Le métaverse, la raison de le chute de Facebook ?

Les actions Meta ont chuté de plus de 18% dans les échanges après les heures normales en raison de l’échec des bénéfices et de l’estimation des revenus du quatrième trimestre. Depuis le début de l’année, le titre a baissé de plus de 68 %.

Pendant ce temps, Meta a investi des milliards dans ses projets de métaverse, en lançant récemment le casque haut de gamme Meta Quest Pro (pour 1 500 dollars) qui ne semble pas faire des émules parmi les internautes…

 

Abonnez-vous aujourd'hui

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

ANALYSE EXPERTISE DES TENDANCES ÉMERGENTES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Exclusif

Articles récents

A lire également

- Advertisement -