Covid-19 : Hausse des applications FinTech et de cryptomonnaie

62 % des consommateurs du monde entier utilisent une application ou une plateforme de FinTech, notamment en cette période de pandémie due au Covid-19, selon une récente étude entreprise par l’éditeur solutions de sécurité Eset. Cependant, seuls 17 % estiment que la qualité des informations disponibles sur les risques potentiels liés à l’utilisation des applications de FinTech, telles que les portefeuilles numériques, les applications de budgétisation ou les applications de bourse en ligne, est adéquate.

57 % des personnes utilisent des services bancaires en ligne ou mobiles

L’entreprise a examiné la question de l’utilisation des applications de FinTech dans le segment grand public de son étude sur les technologies financières (FinTech), en interrogeant 10 000 consommateurs au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Australie, au Japon et au Brésil. L’enquête analyse les habitudes et les attitudes des consommateurs à l’égard des applications de FinTech et des risques perçus. Les réponses révèlent le niveau d’intérêt des consommateurs pour les plateformes de FinTech compte tenu des changements sociaux entraînés par COVID-19.

L’étude révèle que 57 % des personnes utilisent désormais plus fréquemment des services bancaires en ligne ou mobiles, et que 21 % s’intéressent davantage à la gestion de leurs finances. En fait, une personne sur cinq dans la catégorie des 18 à 44 ans a commencé à utiliser une banque exclusivement en ligne depuis la mise en place des confinements, et un consommateur sur dix a commencé à utiliser des plateformes de FinTech pour la première fois.

Si les niveaux de confiance concernant les informations sur les risques potentiels sont faibles, la confiance dans les applications et les plateformes elles-mêmes est assez élevée, 58 % des personnes estimant que la sécurité de leurs comptes et de leur argent est adéquate lorsqu’elles utilisent des portefeuilles numérique.

les applications de budgétisation et de cryptomonnaies concernées

En ce qui concerne les applications de budgétisation et de bourse en ligne, le sentiment de sécurité des utilisateurs est légèrement inférieur, avec respectivement 50 % et 48 %. Soixante-dix-sept pour cent des utilisateurs de FinTech ont également convenu que, par rapport aux applications bancaires en ligne traditionnelles, leurs applications de FinTech sont plus faciles à utiliser et offrent une meilleure expérience utilisateur.

Bien que l’intérêt pour les cryptomonnaies ne soit pas aussi élevé que pour les solutions de FinTech classiques, il ne cesse d’augmenter parmi les férus de technologie, puisque 30 % des consommateurs qui estiment avoir des compétences technologiques avancées investissent dans des cryptomonnaies.

Les articles récents

- Advertisement -

Les plus lus

A lire également

- Advertisement -