Nintendo a-t-elle besoin d’une nouvelle console après la Switch ?

Cinq années déjà se sont écoulées depuis la sortie de la Nintendo Switch dans sa première version. Grâce à son concept original et son aspect hybride, la Switch a permis à Nintendo de regagner sa place sur le marché des jeux vidéo, après l’échec de la Wii U.

Quatre versions pour la Nintendo Switch en 5 ans

Cette précédente console s’était pourtant rapprochée du concept hybride avec le « gamepad », mais pas suffisamment vu qu’il ne pouvait pas être utilisé loin de la console. Mais ce problème a été sérieusement pris en considération dans la conception de la Switch, et Nintendo a alors opté pour une console « hybride », « home » et « portable » qui peut être utilisée n’importe où et n’importe quand.

Et au cours de ces cinq ans, on a eu droit à la « Switch V1 », la « V2 » avec une légère amélioration au niveau du processeur et de la batterie, la « Switch Lite » qui est une console strictement portable plus petite et plus légère, et dernièrement la « Switch Oled » qui dispose d’un écran plus grand, d’une meilleure qualité d’image en mode portable et d’un meilleur stockage. Et avec l’énorme succès que connaît la Switch aujourd’hui, il convient de se demander si Nintendo a vraiment besoin de lancer une nouvelle console dans le futur proche ? Ou est ce qu’elle doit se contenter d’une nouvelle version de la Switch?

Une console différente qui coexisterait avec la Switch ?

Tout d’abord, si Nintendo décide de créer une nouvelle console, la première question à laquelle elle doit répondre est: De quel type? Une console de salon ou une console portable? Mais choisir entre l’un et l’autre de ces types va constituer un pas en arrière, car ça va limiter les possibilités d’utilisation en comparaison avec la Switch. Alors pourquoi pas une nouvelle console hybride?

Là aussi, il y a un problème car l’idée même de console hybride est liée à la Switch, d’où son nom. Alors une nouvelle console hybride va être considérée par le public comme une nouvelle Switch quelque soit sa nouvelle appellation. Et cette console n’aura très probablement pas accès à la vaste bibliothèque de jeux Switch, qui constitue l’un des facteurs essentiels de sa réussite. Mais il y a une autre possibilité, Nintendo pourrait en effet, envisager de lancer une console complètement différente qui coexisterait avec la Switch sans la remplacer, et qui apporterait quelque chose de plus. Et à ce niveau l’idée d’une « console VR » pourrait sembler intéressante, mais quand on se rappelle que la « Virtual Boy » sortie en 1995 a été la console la moins vendue de l’histoire de Nintendo, et que sa vente en Europe a été annulée, on comprend très vite que l’idée est trop risquée, surtout avec la concurrence accrue que connaît le marché des jeux vidéo en ce moment.

Une future Switch pro qui comblerait tous les défauts ?

D’un autre côté, si Nintendo n’opte pas pour une nouvelle console dans le futur proche, est ce que le lancement d’une cinquième version de la Switch, cinq ans après sa première sortie, est une bonne idée? Personnellement je pense que ça pourrait l’être, et ce pour plusieurs raisons:

Pour commencer, la Switch et ses jeux se vendent très bien, et on a même des titres sortis en 2017 tels que « Mario Kart 8 Deluxe » qui figurent dans le top 10 des ventes sur le « Nintendo Eshop », sans parler des nouvelles sorties. Et la large bibliothèque des jeux Switch constituée d’exclusivités Nintendo et d’autres titres est l’un des points forts de cette console.

Deuxièmement, la Switch, même dans sa version Oled, est loin d’être parfaite, et elle peut être améliorée pour atteindre un niveau supérieur, surtout en ce qui concerne le processeur, la qualité d’image, le stockage, l’autonomie et les « Joycons » qui rencontrent souvent des problèmes. L’idée d’une « Switch Pro » pourrait en effet refaire surface, et c’est une idée qui a un énorme potentiel, mais tout dépend des caractéristiques qui doivent répondre aux attentes des fans afin de garantir son succès.

Une nouvelle console ou une nouvelle Switch? Seule Nintendo peut répondre à cette question. Et quand on regarde la liste de ses créations, de la NES à la Switch en passant par Game Boy, Nintendo 64 et Wii. On comprend qu’avec Nintendo, on ne peut pas prévoir ce qui va se passer, et qu’on pourrait très probablement être surpris…

Aymen Ben Cheikh

Les articles récents

- Advertisement -

Les plus lus

A lire également

- Advertisement -