La Fintech Africaine OPay évaluée à 2 milliards de dollars !

La société de technologie financière OPay, soutenue par la Chine et axée sur l’Afrique, a levé 400 millions de dollars dans un nouveau financement dirigé par SoftBank Vision Fund 2, a rapporté Bloomberg lundi, valorisant la société à 2 milliards de dollars.

Un outil destiné essentiellement aux marchés émergents

La startup africaine a attiré la participation d’investisseurs tels que Sequoia Capital China, Redpoint China, Source Code Capital et Softbank Ventures Asia. D’autres investisseurs, dont DragonBall Capital et 3W Capital, ont également participé au nouveau tour de table.

Cette nouvelle intervient trois mois après que la société était en pourparlers pour lever « jusqu’à 400 millions de dollars à une valorisation de 1,5 milliard de dollars » auprès d’un groupe d’investisseurs chinois a indiqué Techcrunch.

Le PDG d’OPay, Yahui Zhou, a déclaré qu’OPay « veut être l’outil qui aide les marchés émergents à atteindre un développement économique plus rapide ». La société, fondée en 2018, avait une présence exclusive au Nigeria avant l’année dernière.

L’entreprise évolue sur un marché fintech extrêmement concurrentiel

Alors que la société a commencé à fournir aux clients des services numériques dans leur vie quotidienne, de la mobilité et de la logistique au commerce électronique et aux technologies financières à des tarifs avantageux, ces plans de super applications ont été largement décevants.

À l’heure actuelle, c’est la branche d’argent mobile et de paiement de l’entreprise qui prospère le plus. En permettant simplement aux utilisateurs non bancarisés et sous-bancarisés au Nigeria d’envoyer et de recevoir de l’argent et de payer des factures via un réseau de milliers d’agents, OPay a connu une croissance exponentielle.

L’entreprise évolue sur un marché de la fintech extrêmement concurrentiel. Le Nigeria est le pays le plus peuplé d’Afrique, et avec une grande partie de sa population sous-bancarisée et non bancarisée , la fintech est le secteur numérique le plus prometteur du pays. Il en va de même pour le continent dans son ensemble. Les services d’argent mobile répondent depuis longtemps aux besoins des personnes sous-bancarisées.

160 millions d’utilisateurs actifs d’argent mobile en Afrique

Selon la GSMA, l’Afrique comptait plus de 160 millions d’utilisateurs actifs d’argent mobile, générant plus de 495 milliards de dollars en valeur de transaction l’année dernière. Les volumes de transactions mensuels de la société dépassent actuellement 3 milliards de dollars !

L’année dernière, OPay s’est étendu à l’Égypte et, selon la société, c’est un point d’entrée sur le marché du Moyen-Orient. Bref, un bel exemple à suivre en Tunisie.

Abonnez-vous aujourd'hui

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

ANALYSE EXPERTISE DES TENDANCES ÉMERGENTES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Exclusif

Articles récents

A lire également