Nokia pourrait perdre un contrat avec AT&T aux USA

Nokia recule fortement en Bourse lundi en matinée sur fond de rumeurs d’une perte de contrat auprès de l’opérateur télécoms américain AT&T, qui envisage de retirer le groupe finlandais de sa liste de fournisseurs.

Une information basée sur plusieurs rumeurs

A la Bourse d’Helsinki, vers 09h30 GMT, l’action Nokia cède 3,79%, l’une des plus fortes baisses du Stoxx 600 (-0,20%).

Atte Riikola, analyste chez Inderes, évoque un message publié vendredi sur LinkedIn par Earl Lum, le président de EJL Wireless Research, qui indique, citant des sources anonymes, qu’AT&T pourrait remplacer Nokia par Ericsson comme fournisseur d’équipements de réseau RAN sans fil.

Sollicité, Nokia s’est refusé à tout commentaire, tandis qu’AT&T et Ericsson n’ont pas répondu dans l’immédiat aux demandes de Reuters.

Nokia a perdu en 2020 un contrat aux Etats-Unis avec Verizon

« Si les rumeurs se confirment, ce serait un coup dur pour Nokia, soulevant des interrogations sur la capacité de sa division de réseau mobile à se montrer concurrentielle », souligne Atte Riikola.

Nokia a perdu en 2020 un contrat aux Etats-Unis avec Verizon, qui, selon Atte Riikola, a également été précédé par des rumeurs de marché.

Les articles récents

- Advertisement -

Les plus lus

A lire également

- Advertisement -