ESET livre ses conseils à l’occasion de la journée des geeks

Comme chaque année, le 25 mai rime avec “La journée des Geeks”. En 2023, un Geek est une personne imaginative, adepte des technologies avec un intérêt particulier pour ce qui touche au domaine du fantastique. Les Geeks n’ont pas de capuche et ils ne sont plus vu comme des personnes asociales : leur image change… il était temps !

Les Geek face aux menaces du web

Mais les « Geeks » sont-ils plus à même de détecter des cyber-attaques ? Sont-ils plus que les autres en capacité d’échapper à l’hameçonnage et plus largement aux cyber malveillances qui chaque jour prolifèrent au sein de nos univers numériques ? Ce n’est pas certain… Les experts d’ESET observent ainsi que les Geeks se font, comme les autres, abuser par des téléchargements douteux. Des services tels que Discord et Reddit, largement fréquentés par une population jeune et férue de technologie, peuvent se révéler piégeux.
Dans d’autres cas, des logiciels semblant dignes de confiance ne le sont pas. Dans d’autres cas encore, la communauté geek se laisse abusée par des avis sur des fichiers zippés, lesquels se révèlent infectés…

Les geek, victimes potentielles de la cybercriminalité ?

Les Geeks sont donc, au même titre que d’autres utilisateurs, des victimes potentielles de la cybercriminalité. En amont de cette journée, Benoit Grunemwald, Expert cybersécurité chez ESET France, rappelle quelques idées reçues qui sont à combattre :

  • « Si tu sais un peu ce que tu fais, si tu n’as pas installé de logiciels piratés alors tu ne prends pas de risques » : voici pour la première.
  • Une autre consiste à s’imaginer qu’en matière de sécurité un simple firewall suffit.
  • Une troisième consiste à ne pas se méfier de son smartphone, ni de ses objets connectés…

Une brique ne suffit jamais à construire un mur : voilà l’image qui peut être donnée à de jeunes informaticiens qui accorderaient toute leur confiance à leur comportement ou leur seul antivirus. Un système de sécurité digne de ce nom est en réalité une chaîne, pour ne pas dire une suite. Elle mobilise un antivirus, un firewall ainsi que tout un ensemble d’éléments qui viennent le compléter, à l’image d’un gestionnaire de mots de passe ainsi que d’une protection pour smartphone et objets connectés. En l’espèce, toute vigilance doit être importante.

C’est d’ailleurs pour cette raison que les propriétaires de Mac ne sont finalement pas plus à l’abri que les utilisateurs de PC. Les rapports de tendance qui sortent depuis quelque temps démontrent que si les Mac sont en effet moins impactés, les attaques sont spécifiquement mises en place pour passer les obstacles de l’OS. Dit autrement, la menace existe sous Mac mais sous des formes différentes.

 

Les articles récents

- Advertisement -

Les plus lus

A lire également

- Advertisement -