Universal Music Group retire son catalogue de chansons de TikTok

C’est la guerre entre TikTok et Universal Music Group (UMG)! En effet, le label représentant des artistes tels que Taylor Swift, Billie Eilish et Ariana Grande, annonce qu’il retirera sa musique de TikTok à partir du 1er février et ce, après avoir échoué à parvenir à un accord avec ByteDance, la société mère du réseau social chinois.

UMG explique les raisons de ce désaccord

UMG ne cherchera pas à renouveler son accord actuel avec TikTok, qui expirera le 31 janvier, et prévoit de cesser de concéder des licences de contenu à TikTok.

Dans un communiqué de presse, UMG a accusé TikTok – qui aurait généré près de 20 milliards de dollars de revenus publicitaires l’année dernière – d’essayer de créer une « entreprise basée sur la musique sans payer la juste valeur de la musique des artistes ».

« TikTok a proposé de payer nos artistes et auteurs-compositeurs à un taux qui représente une fraction du taux que paient les principales plateformes sociales dans une situation similaire », a écrit le label avant de préciser : « Aujourd’hui, pour montrer à quel point TikTok rémunère peu les artistes et les auteurs-compositeurs, malgré sa base d’utilisateurs massive et croissante, ses revenus publicitaires en augmentation rapide et sa dépendance croissante à l’égard du contenu musical, TikTok ne représente qu’environ 1 % de nos revenus totaux. »

TikTok a réussi à conclure des accords avec tous les autres labels et éditeurs

TikTok n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire. Mais plus tard dans la soirée, un porte-parole a envoyé cette déclaration par courrier électronique :

« Il est triste et décevant qu’Universal Music Group ait placé sa propre cupidité au-dessus des intérêts de ses artistes et auteurs-compositeurs. Malgré le faux discours et la rhétorique d’Universal, le fait est qu’ils ont choisi de s’éloigner du puissant soutien d’une plateforme comptant plus d’un milliard d’utilisateurs qui sert de véhicule gratuit de promotion et de découverte de leurs talents. TikTok a réussi à conclure des accords avec tous les autres labels et éditeurs. De toute évidence, les actions égoïstes d’Universal ne sont pas dans le meilleur intérêt des artistes, des auteurs-compositeurs et des fans ».

Comme a déclaré UMG dans le communiqué de presse, TikTok et Universal Music Group n’étaient pas d’accord sur les paiements pour les enregistrements générés par l’IA utilisant les propriétés d’UMG. De plus, TikTok n’a pas pris les mesures appropriées pour supprimer rapidement les contenus en violation des droits d’auteur du label.

« En fin de compte, TikTok essaie de créer une entreprise basée sur la musique, sans payer la juste valeur pour la musique », a écrit UMG.

Bad Bunny, SZA, Drake, Kendrick Lamar, Harry Styles, Justin Bieber, Adele, U2 et Elton John chez Universal Music Group

Le contrat actuel d’Universal Music Group avec TikTok remonte à 2021 et couvre la musique enregistrée d’artistes des labels d’UMG et d’auteurs-compositeurs associés à Universal Music Publishing Group. Dans le cadre de cet accord, UMG et TikTok avaient ​​convenu d’expérimenter de nouvelles fonctionnalités, comme permettre aux utilisateurs d’incorporer des clips du catalogue complet de musique d’UMG comprenant Bad Bunny, SZA, Drake, Kendrick Lamar, Harry Styles, Justin Bieber, Adele, U2 et Elton John.

La plateforme positionne TikTok Music, lancée l’année dernière dans certains pays, comme un sérieux rival de Spotify et d’Apple Music. Pendant ce temps, TikTok teste une fonctionnalité « AI Song » qui utilise l’IA pour créer des chansons en fonction des invites saisies par les utilisateurs.

TikTok profite de sa notoriété pour faire ce qu’il veut selon UMG

Bien que TikTok ait montré sa volonté de s’engager avec certains labels à des conditions qu’elle juge favorables – la plateforme aurait été en pourparlers avec Warner Music Group, Sony Music Entertainment et UMG « toute l’année » en 2022 et 2023 pour une part de ses revenus publicitaires – elle n’a pas hésité à peser de tout son poids là où bon lui semble. En février dernier, TikTok avait supprimé de son service la musique des grandes maisons de disques pour un sous-ensemble d’utilisateurs en Australie dans le cadre d’un test visant à déterminer l’impact sur l’engagement des utilisateurs.

Récemment, TikTok a cherché à conclure des accords de distribution exclusifs avec des musiciens pour le service SoundOn de ByteDance, qui distribue directement sur TikTok et les services de streaming musical. Elle a également lancé un programme appelé Elevate, conçu pour identifier la prochaine vague d’artistes émergents de l’industrie musicale.

Les articles récents

- Advertisement -

Les plus lus

A lire également

- Advertisement -