Le régime Keto pourrait réduire l’invalidité des personnes atteintes de SEP

Un régime cétogène, communément appelé Keto, pourrait être sans danger pour les personnes atteintes de sclérose en plaques (SEP), suggère une étude récente. La recherche a également révélé que les personnes atteintes par cette maladie pourraient ressentir moins de fatigue et de dépression, voire une amélioration de leur qualité de vie grâce à ce régime alimentaire.

Qu’est ce qu’un régime Keto ou cétogène ?

Un régime cétogène se compose d’aliments comme la viande, le poisson, les œufs, la crème, le beurre, les huiles et les légumes non féculents comme les gousses de pois, les carottes, le brocoli et les poivrons. L’étude a été publiée dans la revue « American Academy of Neurology ».

« Un régime cétogène, riche en graisses, adéquat en protéines et pauvre en glucides, permet au corps d’utiliser les graisses comme principale source d’énergie au lieu des sucres, imitant ainsi un état de jeûne », a déclaré l’auteur de l’étude, J. Nicholas Brenton, de l’Université de Virginie à Charlottesville.

Un moyen peu coûteux d’améliorer la santé globale

« Cela aide à réduire la glycémie chez les personnes atteintes de diabète de type II et à améliorer le contrôle des crises chez les personnes atteintes d’épilepsie. Cependant, il n’a pas été bien étudié chez les personnes atteintes de SEP. Les changements de régime peuvent être un moyen peu coûteux d’améliorer la santé globale, notre étude a donc exploré si un régime cétogène est sûr, tolérable et bénéfique pour les malades», a-t-il ajouté.

L’étude a recruté 65 personnes ayant reçu un diagnostic de SP récurrente-rémittente. La SEP récurrente-rémittente est la forme la plus courante de la maladie, caractérisée par des poussées de symptômes suivies de périodes de rémission.

Une baisse des scores de fatigue et de dépression

Les participants à l’étude ont suivi un régime cétogène pendant six mois. On leur a demandé de consommer deux à trois repas cétogènes par jour, composés d’une à deux portions de protéines à faible teneur en glucides telles que des œufs, du poisson ou de la viande. Ils ont également consommé de deux à quatre cuillères à soupe de matières grasses (beurre, huile, avocat, crème épaisse) et une à deux tasses de légumes non féculents tels que des concombres, des légumes-feuilles ou du chou-fleur.

Au total, 83 % des participants ont suivi le régime pendant toute la durée de l’étude. Les chercheurs ont découvert que non seulement les participants avaient moins de graisse corporelle après six mois, mais qu’ils avaient également une baisse des scores de fatigue et de dépression.

Les participants avaient un score moyen de santé physique de 67 au début de l’étude par rapport à un score moyen de 79 à la fin. Ils avaient en outre, un score moyen de santé mentale de 71 au début de l’étude par rapport à un score moyen de 82 à la fin.

Les scores se sont également améliorés à un test courant de progression de la SEP. Sur une échelle de zéro à 10, le score moyen des participants au début de l’étude était de 2,3 contre 1,9 à la fin.

Les chercheurs ont également prélevé des échantillons de sang et ont constaté que les participants avaient des améliorations dans les niveaux de marqueurs inflammatoires dans le sang.

« Notre étude fournit des preuves qu’un régime cétogène peut en effet être sûr et bénéfique, réduisant certains symptômes chez les personnes atteintes de SEP, lorsqu’il est utilisé sur une période de six mois », a déclaré Brenton.

 

Abonnez-vous aujourd'hui

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

ANALYSE EXPERTISE DES TENDANCES ÉMERGENTES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Exclusif

Articles récents

A lire également